[./bureau.htm]
[./travaux.htm]
[./travaux.htm]
[./index.htm]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Le Four à pain raconte :
Extrait du recueil de la fête du patrimoine rural à LOSSE le 21 septembre 1997.

Depuis des semaines s’agitent autour de moi des personnes qui m’ont tiré de mon sommeil. Ils m’ont regardé sur tous les côtés, tâté et tâté encore, ils ont donné des avis pas toujours très flatteurs sur mon état de conservation. Je les ai parfois trouvés irrespectueux à mon égard : a t’on idée de me traiter, moi, le four à pain de «machin», de «ruine» !
Et puis leur intérêt pour moi est allé grandissant. Ils m’ont complètement éveillé, ils m’ont gratté, décapé. Petit à petit, avec soin, avec savoir faire, avec tendresse, ils m’ont rendu ma jeunesse. J’ai senti naître l’amitié entre nous. Je suis redevenu, grâce à eux, un four à pain respectable. J’ai retrouvé ma solidité d’antan, ma rondeur harmonieuse, les pierres de ma façade ont été remises en valeur.
Bientôt, on va me demander de remplir  mon rôle : cuire du bon pain, c’est le bonheur!, j’en ronronne de plaisir !. Je ressens à nouveau la chaleur du bois, son odeur, les parfums de pâte d’autrefois, je vais retrouver des bruits familiers. Je suis au comble de la joie de voir sortir de mon ventre rond, les pains blonds et dorés qui auront été pétris avec vigueur pour moi. Merci, merci à tous ceux qui m’ont ramené à la vie active. Vous m’avez rendu mon bel aspect, grâce à vous j’ai bonne mine et je ne sens plus le poids des ans. Ne me laissez plus retomber dans l’indifférence. Témoin de votre passé j’ai grand désir d’être dans votre avenir.